Un tatouage dans le cou connecté

Le tatouage est un vrai phénomène de mode. Si auparavant il s’agissait d’un acte dont le symbolisme et la signification étaient bien plus profond que cela, le tatouage est désormais perçu comme étant un dessin décoratif pour le corps, comme s’il s’agissait d’un accessoire de mode comme tous les autres. Ainsi, à commencé par les stars mais aussi chez « monsieur et madame tout le monde », se faire tatouer est devenu la tendance. C’est alors que les chercheurs de chez Google et Motorola y ont vu un moyen d’innover leurs produits en alliant cette tendance à la technologie. Ainsi est né ce tatouage d’un tout autre genre dont le but premier est de téléphoner. En effet, il s’agit d’un tatouage kit main libre qui pourrait également servir à autres choses. Ce produit peut être un vrai succès pour les générations futures. De ce fait, son exploitation ainsi que son élargissement vers d’autres est très probable pour les années à venir. Pour l’heure, découvrons ce tatouage dans le cou connecté.


Le principe du tatouage connecté

Le principe du tatouage connecté

Le principe du tatouage connecté

Le tatouage connecté est d’un tout autre genre. Il allie technologie et mode mais tend plutôt vers une vocation technologique. Il s‘agit en effet d’un tatouage doté d’un microphone, d’un circuit électronique, d’un mini-écran et d’un bloc d’alimentation. Placé dans le cou au niveau des cordes vocales, ou du moins en s’y rapprochant le plus, ce tatouage connecté aura donc pour utilité de téléphoner. Utilisé comme un kit main libre, il sera bien plus performant et innovant que les standards actuels. En effet, ce tatouage connecté permettra la communication par Bluetooth, Wifi et toutes autres technologies et systèmes de communication sans fil. On pourra ainsi le connecter directement à un Smartphone, et sûrement en premier avec ceux de Google et de Motorola.

L’intérêt du tatouage connecté

Comme tout autre nouveau produit, la question se pose toujours : quel est donc l’intérêt de ce tatouage connecté ? Etant un kit main libre nouvelle génération, sa première fonction est donc d’assurer et de faciliter la communication. Comme il sert à téléphoner, le fait qu’il soit directement collé au cou sans fils no autres micros encombrant est d’une praticité sans pareil. Aussi, le système positionné au plus près des cordes vocales permet de diminuer considérablement le rapport bruit/signal afin d’obtenir une bonne qualité sonore.  Le tatouage kit main libre est alors parfait pour téléphoner dans des lieux bruyants comme les spectacles, les bars, les restaurants, … L’autre potentiel avantage d’un tel objet est le fait qu’il pourrait juste être alimenté par l’énergie solaire ou alors, comme il s’agit d’une sorte de patch autocollant, être  jetable.

Un tatouage détecteur de mensonge

Un tatouage détecteur de mensonge

Un tatouage détecteur de mensonge

Outre le fait d’être un tatouage connecté servant à téléphoner, cette nouvelle trouvaille de Google et de Motorola pourrait aussi servir de détecteur de mensonge. Tout comme les systèmes servant à cet effet déjà existant, celui-ci sera une application basée sur l’analyse des réactions épidermiques et du rythme cardiaque. Dans le brevet déposé de ce tatouage connecté, même si cet usage n’est pas explicité,  on y retrouve tout de même une mention le laissant croire : «  Le tatouage pourrait inclure un détecteur de réaction cutanée. Il a été démontré qu’un utilisateur qui pourrait être nerveux ou qui raconte des mensonges montre des réactions cutanées différentes de lorsqu’il dit la vérité. »


Les autres potentiels usages du tatouage connecté

Un tel système est prometteur pour l’avenir. Outre les usages téléphoniques et la détection de mensonge, le tatouage connecté pourrait servir dans le domaine de la médecine, tant pour les hommes que pour les animaux. Il existerait même déjà un tel produit : une application médicale fonctionnant grâce à divers capteurs.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire