Tout sur les machines à tatouer

Pour les adeptes de tatouages, investir dans une machine à tatouer pourrait être une bonne idée à condition d’avoir les capacités requises pour l’utiliser. Mais les amateurs de tatouages ou tout simplement ceux qui comptent se faire tatouer devraient également en savoir un peu plus sur la machine à tatouer qu’utilisent leurs tatoueurs. En effet, il faut en savoir un minimum sur les outils à tatouer avant de s’en faire un chez le tatoueur afin d’éviter les arnaques. Ainsi, voici quelques informations utiles sur les machines à tatouer.


Généralités sur la machine à tatouer

Généralités sur la machine à tatouer

Généralités sur la machine à tatouer

La machine à tatouer électrique est assez récente puisqu’elle n’a été breveté qu’en 1981. Cela s’est fait aux Etats-Unis par un tatoueur du nom de Samuel O’reilly. C’est grâce à cette machine à tatouer assez révolutionnaire que l’on a pu gagner en précision et en rapidité lors d’une séance de tatouage. C’est à partir de cette époque que le tatouage moderne est né. Le principe de la machine à tatouer est simple, elle utilise des aiguilles pénétrant ainsi dans la peau qui sont reliées à une buse dont la profondeur est réglable d’environ 1mm.  Grâce à cela, les risques d’infection sont moindres si bien sûr, tous les outils sont bien stérilisés.  Le même principe est toujours utilisé aujourd’hui sur les machines à tatouer. De plus, grâce à ce elles, le prix des tatouages sont de moins en moins chers et la douleur beaucoup plus supportable. Avec la machine à tatouer, il faut des aiguilles pour tatouage, ainsi que de l’encre et un minimum de talent d’artiste et de professionnalisme pour pouvoir réaliser un tatouage à la nuque ou ailleurs.

Les différents types de machines à tatouer

Les différents types de machines à tatouer

Les différents types de machines à tatouer

Il existe en général deux types de machines à tatouer : la machine à tatouer rotative et la machine à tatouer vibrante.

La machine à tatouer rotative n’est pas vraiment fait pour les tatouages communs mais plutôt pour les maquillages permanents. Elle est donc plus utilisée par les esthéticiens. Elle est dotée d’une aiguille que l’on monte sur un axe rotatif.

La machine à tatouer vibrante est celle que les tatoueurs utilisent tous. L’axe où ses aiguilles sont montées n’est pas rotatif mais fait des mouvements de bas en haut, permettant ainsi à l’encre d’être déposé par effraction dans la peau. Ce type de machine à tatouer dispose de réglages diverses. Les aiguilles utilisées pour la machine à tatouer vibrante sont en inox, en carbone ou en acier chirurgical et pleines avec un diamètre de 0,25mm à 0,45mm.  Elles sont assemblées à une tige, soit en rond, soit en peigne, soit en double peigne. L’on utilise deux sortes d’aiguilles différentes, l’une pour l’ombrage et l’autre pour le remplissage. Quant à l’encre, elle est le plus souvent minérale pour qu’elle pénètre et tienne mieux dans la peau. D’habitude, la profondeur de pique va de 0,1mm à 1cm selon la zone à tatouer mais aussi dépendant de plusieurs autres facteurs.

Quelques conseils

Quelques conseils

Quelques conseils

En termes de tatouages, l’hygiène est ce qu’il y a de plus important. Ainsi, l’hygiène du studio de tatouage, du tatoueur, de la personne à tatouer, mais aussi du matériel utilisé doit être impeccable. La machine à tatouer doit ainsi être bien stérilisée avant chaque utilisation et les outils dont les aiguilles ne doivent être qu’à usage unique pour une meilleure assurance de l’hygiène. Le studio doit bénéficier d’un nettoyage systématique après chaque séance de tatouage en utilisant des produits adaptés et en éliminant bien toutes traces de déchets.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire