Matériel de tatouage – Hygiène et soin

Tout le matériel de tatouage nécessite un maximum d’hygiène et de soin. En effet, le tatoueur n’a pas droit à l’erreur vu qu’il s’agit d’un acte qui est loin d’être anodin. Le fait d’introduire toutes sortes de corps étrangers sous la peau en vue d’obtenir le motif de tatouage voulu passe par une blessure et ainsi, une plaie, causant un traumatisme au niveau de l’organisme. De ce fait, l’organisme, via le matériel de tatouage, est exposé à de grands risques d’infections si l’on ne vient pas à respecter scrupuleusement les règles d’hygiène et soin y afférant, que ce soit un tatouage à la nuque ou à d’autres endroits du corps. Quels sont ces règles d’hygiène et de soin sur le matériel de tatouage ?


Liste

Matériel de tatouage – Hygiène et soin – Liste

Matériel de tatouage – Hygiène et soin – Liste

Il est d’abord important de connaître les objets qui composent le matériel pour tatouer avant de procéder à tout acte d’encrage chez le tatoueur. Aussi, tout le matériel  de tatouage doit être à usage unique pour encore plus de précaution en termes d’hygiène et de soin à l’exception de quelques uns qui devront tout de même être décontaminé après chaque utilisation. Ainsi, le matériel de tatouage comprend des aiguilles stériles, un manchon avec une buse stérile, un réservoir à encore ou cap, de l’encre hypoallergénique et respectant les normes, des gants à jeter après chaque utilisation, une compresse stérile, et enfin une protection de type cellophane à usage unique pour protéger les objets qui ne pourront être décontaminé comme l’éclairage d’appoint par exemple.

Avant et pendant la séance de tatouage

Matériel de tatouage – Hygiène et soin – Avant et pendant la séance de tatouage

Matériel de tatouage – Hygiène et soin – Avant et pendant la séance de tatouage

Le tatoueur doit s’assurer de la propreté de son matériel de tatouage mais aussi de l’environnement dans lequel il va le réaliser. Même s’il ne s’agit pas d’un acte chirurgical, un minimum d’hygiène est à respecter dans des conditions stérilisantes avant et pendant une séance de tatouage. En premier lieu, il faut commencer par analyser la structure de l’épiderme. Ensuite, le tatoueur procède au lavage antiseptique et à la désinfection des mains, puis il doit s’occuper du matériel de tatouage, s’assurer que tout est là. L’utilisation des gants à usage unique est cruciale, vu que ceux-ci doivent être jetés et changés dès que le tatoueur touche un objet non protégé, même pendant la séance de tatouage, comme son téléphone par exemple. Une fois le matériel et le tatoueur biens préparés, l’on peut maintenant s’occuper du tatoué en nettoyant et aseptisant l’endroit à tatouer. Le matériel de tatouage doit être totalement désinfecté et stérilisé avant toute utilisation afin de limiter le risque d’infection au maximum. Il faut, pour ce faire, procéder au nettoyage et à la désinfection du matériel de tatouage et autres outils qui ne peuvent être stérilisés. Le plan de travail ainsi que tout ce qui l’environne doit également être désinfecté et nettoyé. Certains outils de travail comme la lampe, les capsules d’encre le dermographe, le plan de travail ou encore le plan de travail doivent être protégés à l’aide du film plastique à usage unique. L’on peut utiliser un dévidoir pour l’essuie-tout afin d’éviter une éventuelle contamination par projection.

Après la séance de tatouage

Matériel de tatouage – Hygiène et soin – Après la séance de tatouage

Matériel de tatouage – Hygiène et soin – Après la séance de tatouage

L’hygiène et le soin du matériel ne doivent pas se limiter à la séance de tatouage uniquement. En effet, une fois la séance terminée, la zone à tatouée est encore sujette à des risques graves d’infection sans les soins et précautions adaptés. Il faut ainsi appliquer une pommade cicatrisante ainsi qu’une protection au niveau de la partie du corps fraîchement tatouée durant les premières heures succédant la séance de tatouage. Le tatoueur doit scrupuleusement expliquer les consignes à respecter en termes d’hygiène au tatoué. Ensuite, le plan de travail et son environnement doit immédiatement être désinfecté bien avant qu’un autre client n’entre. Aussi, après chaque séance de tatouage, tout le matériel de tatouage à usage unique est à évidemment à jeter puis détruit. Une fois sorti du studio de tatouage, la responsabilité quant aux règles d’hygiène est à la portée du tatoué si le tatoueur a scrupuleusement respecté ce qu’il avait à respecter.

 

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire