Les tatouages et la péridurale

Beaucoup sont les jeunes femmes qui désirent avoir un enfant mais qui ont un tatouage sur le bas du dos et se demandent ainsi si elles pourront avoir recours à une péridurale lors de l’accouchement. En effet, de nombreux dires sur le risque que cela peut y avoir sur le bébé et la maman circulent mais sont-ils bien fondés ? Quels sont les liens entre tatouages et péridurale ? Voici quelques explications pour enfin avoir ses réponses sur la question.


Le danger des tatouages avant la péridurale

Le danger des tatouages avant la péridurale

Le danger des tatouages avant la péridurale

C’est le danger que peut représenter le tatouage avant même la question sur la péridurale qu’il faut avant tout cerner. En effet, selon de nombreuses études, il a été recensé que certaines amines aromatiques carcinogènes qui sont des composés organiques dérivés de l’ammoniac sont contenus dans les encres usés pour réaliser les tatouages. Seulement, selon toujours des études réalisés, il est rare que se produisent des réactions quand ces composants se mettent au contact de la peau. Ainsi, il n’y a pas vraiment de danger réel à ce sujet.

Le degré des risques liés aux tatouages et à la péridurale

Le degré des risques liés aux tatouages et à la péridurale

Le degré des risques liés aux tatouages et à la péridurale

De nombreuses futures mamans ont peur du risque que peut représenter le fait d’avoir un tatouage dans le bas du dos alors qu’il va falloir faire une péridurale à l’accouchement. La société française d’anesthésie et de réanimation fait le point là-dessus. En effet, cette dernière se veut plutôt rassurante en ce que les risques sont plutôt infimes là-dessus. Seul un cas de complication liée à une péridurale a été recensé jusqu’à ce jour alors que la future maman était tatouée mais le vrai lien avec le tatouage n’a jamais été prouvé et en plus, il ne s’agissait qu’une d’une infection sans gravité.

Les dangers liés à l’encre du tatouage lors de la péridurale

Les dangers liés à l’encre du tatouage lors de la péridurale

Les dangers liés à l’encre du tatouage lors de la péridurale

Ce qui fait le plus peur aux femmes tatoués désirant avoir un enfant c’est que l’encre du tatouage ne devienne un moyen de contamination durant la piqûre pour la péridurale. Cependant, là encore, les risques sont rares pour que ça arrive. Pendant la piqûre, l’anesthésiste use d’un mandrin ou d’une tige de métal ou de plastique amovible en forme de cylindre qui évite que les fragments de tissus des couches superficielles passent dans les couches plus profondes de la peau. Cependant, même si l’aiguille servant à la piqûre de la péridurale n’est pas fournie de mandrin, les fragments sanguins ou graisseux sont assimilés par des cellules appelés macrophages qui contribuent à l’immunité du système et détruisent ainsi les cellules infectieuses. L’encre du tatouage ne peut donc pas parvenir jusqu’à l’espace péridural. En cas de doute, en parler avec un professionnel serait un plus.


Les précautions à prendre concernant les tatouages et la péridurale

Les précautions à prendre concernant les tatouages et la péridurale

Les précautions à prendre concernant les tatouages et la péridurale

Même si les dires énoncés plus hauts sont plutôt rassurants, nul n’est jamais trop prudent. Des précautions sont alors à prendre concernant la question des tatouages et de la péridurale. Une femme tatouée doit absolument aviser son anesthésiste de son tatouage pour que celui-ci le mentionne dans le dossier. Il faut aussi savoir que pour éviter les risques de complications, l’anesthésiste est en mesure de contourner le tatouage en faisant la ponction au niveau de l’espace inter-épineux là où il n’y a pas de tatouage ou en incisant de quelques millimètres la peau pour que l’aiguille passe directement dans le derme. Ainsi, en gros, on peut très bien éviter toutes complications et les risques qui se présentent sont très rares.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire