Les dangers et contre-indications du tatouage dans la nuque

Le tatouage dans la nuque et devenue très en vogue sous l’influence des célébrités diverses l’ayant adopté. C’est la pratique du tatouage en général qui connait en ce moment un essor incroyable dans le domaine de la mode, surtout chez les jeunes. Se faire tatouer ne signifie plus ce que cela était auparavant pour laisser place à des raisons purement esthétiques et superficielles. Beaucoup risquent de regretter plus tard leur décision prise à la hâte de se faire tatouer à la nuque. En effet, se faire tatouer peut comporter des dangers et il existe en plus des contre-indications liées au fait de se faire tatouer à la nuque. Ces faits sont importants à savoir afin de bien peser le pour et le contre d’adopter un tatouage dans la nuque, mais aussi afin de prendre des précautions et bien faire attention  lorsque l’on se fait tatouer dans la nuque.


Les dangers et risques du tatouage dans la nuque

Les dangers et risques du tatouage dans la nuque

Les dangers et risques du tatouage dans la nuque

Se faire tatouer dans la nuque n’est jamais un geste sans importance. Il faut réfléchir à plusieurs fois avant de s’adonner à cette pratique. Malheureusement, ce n’est plus vraiment le cas surtout chez les jeunes qui ne voient en cet acte qu’un phénomène de mode. De ce fait, influencé par la tendance et les célébrités, nombreux sont ceux qui se jettent à l’eau sans trop réfléchir aux conséquences. En même temps, les tatoueurs fleurissent à chaque coin de rue et nombreux sont ceux qui n’ont même pas les qualifications requises, ce qui aggrave et augmente les risques et dangers du tatouage dans la nuque.

Un tatouage dans la nuque mais aussi un tatouage en général constitue en effet une ouverture potentielle pour tous les agents microbiens et bactériens. Cela peut se faire au moment de se faire tatouer mais aussi durant la cicatrisation qui peut prendre du temps. Effectivement, par manque d’hygiène et d’inattention, le matériel de tatouage peut conduire à un développement d’infections engendré par les microbes. Et même avec des outils stérilisés, la surface de la peau  et notamment celle de la nuque contient habituellement des micro-organismes qui risquent de pénétrer la peau avec l’encre si le tatouer ne prend pas les mesures nécessaires. Aussi, les risques de transmissions de maladies  telles que l’hépatite B, l’hépatite C ou même le VIH peuvent être présents dans le cas d’outils mal désinfectés. Des réactions allergiques aux pigments du tatouage peuvent également subvenir chez certaines personnes, accompagnées de cicatrisations pathologiques. En même temps, le tatoueur lui aussi peut s’exposer à tous ces dangers s’il se blesse intentionnellement avec son propre matériel.

Les encres pour faire les tatouages peuvent également être dangereux mis à par le fait qu’ils engendrent des allergies chez certaines personnes. En effet, les autorités françaises ont même dû interdire la vente et l’utilisation d’une encre infectée par un champignon appelé Acremonium fungi. Ce dernier peut entraîner une inflammation du tissu osseux appelée ostéites. La lésion au niveau de la peau peut s’accompagner de fièvre et n’est pas vraiment curable par des médicaments antimycosiques. En conséquence, il faut plutôt une intervention chirurgicale à la place des médicaments. Dans les cas où ce type de signes apparaît quelques temps après la réalisation d’un tatouage dans la nuque, il est préconisé de consulter un docteur aussi vite que possible.

Les contre-indications du tatouage dans la nuque

Les contre-indications du tatouage dans la nuque

Les contre-indications du tatouage dans la nuque

L’on ne peut cependant pas interdire tout le monde de se faire tatouer dans la nuque malgré tous ces dangers potentiels cités ci-dessus. Cependant, certaines catégories de personnes ne doivent strictement pas se faire tatouer. Ce sont d’abord ceux ayant certains problèmes médicaux  comme la prévention des infections, ou encore la cicatrisation difficile, … Le tatouage dans la nuque est fortement proscrit, aux personnes ayant le diabète (insulino-dépendants), une hémophilie, le sida, une hépatite B ou C, l’eczéma, l’épilepsie, des allergies aux produits utilisés pour le tatouage dans la nuque (encres, pigments…), ou aussi des cicatrices chéloïdes. Il faut absolument signaler tout traitement médicamenteux suivi au tatoueur avant toute chose. Il est également conseillé de consulter un médecin avant de décider de se faire tatouer dans la nuque pour s’assurer que tout va bien.

En outre, le tatouage dans la nuque est aussi interdit aux femmes qui sont en pleines grossesses car celles-ci présentent une peau distendue pendant la grossesse, ce qui peut affecter la réussite du motif. Par ailleurs, leur état de grossesse peut fragiliser leur organisme et pourrait affecter la cicatrisation du tatouage dans la nuque. Enfin, les adolescents, dont la croissance n’est pas achevée, ne devraient pas se faire tatouer.

Il est à noter qu’une réaction inflammatoire (rougeur et parfois gonflement) observée dans les jours qui suivent la réalisation du tatouage est normale et il n’y a aucune raison de s’affoler pour cela. Si toutefois ces symptômes ne disparaissent pas en moins d’une semaine, il faut consulter un médecin pour se faire observer et recevoir les soins adaptés. Un bon tatoueur devrait d’ailleurs prodiguer des soins désinfectants après la séance pour éviter les risques d’infection pendant la cicatrisation du tatouage dans la nuque.
Les dangers et risques du tatouage dans la nuque

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Les dangers et contre-indications du tatouage dans la nuque

  1. Misty dit :

    Bonjour,
    j’aurais voulu savoir la signification du tatouage sur la nuque, sur la photo.
    merci d’avance et meilleures salutations

Laisser un commentaire