Les cas particuliers de tatouage

cas particulier tatouageCertains cas particuliers et isolés sont à prendre en compte lors d’un tatouage.


Les grains de beauté

Il est déconseillé de se tatouer sur une zone présentant un grain de beauté. Votre tatoueur vous le dira et refusera de le faire.
Dans le cas où le tatoueur ou la personne persiste dans cette voie, le grain de beauté prendra une autre forme et deviendra une infection ou une réaction inflammatoire. A ce moment là, la personne qui a été tatouée devra consulter un dermatologue et il peut arriver que de petites opérations soient à effectuer afin de retirer le grain de beauté. Ce n’est qu’en l’enlevant que la réaction disparaitra.

Il arrive assez souvent que l’on fasse face à ce genre de problème lors d’un tatouage sur la nuque.
De plus, le tatouage modifiera l’aspect de la peau, le grain de beauté sera difficilement visible et compliquera l’opération d’un dermatologue qui souhaite l’enlever.

Tatouages sur des parties altérées de la peau

Il est déconseillé de se faire tatouer sur des parties de la peau qui présentent des tâches ou autres altérations. Parmi eux, il y a le vitiligo (tâches blanches qui apparaissent sur la peau). Le tatouage sur cette zone de la peau n’entraine pas de réaction allergique ou dangereuse pour la santé. Cependant, les pigments du tatouage ne ressortiront pas avec leur couleur normale. Pour ces cas particuliers de tatouage,les couleurs seront plus fades et ne tiendront pas assez longtemps.
Les tatouages sont déconseillés sur les zones de la peau comportant des cicatrices récentes ou plus anciennes.

Les risques liés au tatouage sur une partie déjà tatouée seraient que la cicatrice pourrait s’ouvrir à nouveau ou tout simplement que le motif ne soit pas réussi.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire